Accueil  >   C'est décidé, je travaille à l'étranger !  >   S'organiser  > 5 astuces pour trouver un travail à l’étranger

Recevez les offres d'emploi qui vous correspondent par mail !

Créez une alerte e-mail

15 000 recruteurs attendent de consulter votre CV

Déposez votre CV
CV First Service traduction

5 astuces pour trouver un travail à l’étranger

De plus en plus de cadres tentent l'aventure de l'expatriation en solo, sans être envoyés par leur employeur. Organismes à contacter, démarches à effectuer, conseils pour réseauter : comment procéder pour trouver du travail hors des frontières ?

 

Avant d'entamer toute démarche, renseignez-vous sur les visas auprès des autorités consulaires du pays concerné. Car si, dans l'Espace économique européen (EEE), il n'est pas nécessaire d'avoir un permis de travail pour exercer sa profession, ce n'est pas le cas des autres pays du globe. Voir Le visa, sésame de l'international.

 

Les principales structures en France

- La MFE

La Maison des Français de l'Etranger (MFE) fait partie des lieux que tout futur-expatrié devrait fréquenter avant le grand départ. Régie par le Ministère des Affaires étrangères et européennes, elle met à disposition des cadres des offres d'emploi internationales et organise aussi des ateliers « visant à aider les futurs expatriés à rédiger leur CV et leur lettre de motivation en langues étrangères », explique Carolle Lucas, adjointe à la direction de l'expatriation, de la scolarisation et de l'action sociale au sein de la MFE. Tous les ans, près de 400 personnes suivent ce type d'atelier et 70 sont reçues individuellement par un coach pour l'élaboration de projets professionnels. En outre, la MFE édite le « Livret du Français à l'étranger », véritable bible pour tout candidat à l'expatriation.

- Le PEI

Dans la même veine, Pôle Emploi International (PEI) offre toute une gamme de services axés sur l'emploi et la mobilité internationale. Présent à Paris et en province, cet organisme qui émane de l'ANPE et de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII), propose aux candidats de rencontrer des experts du droit du travail du pays convoité. L'occasion d'aborder des questions juridiques comme la fiscalité, la protection sociale, les contrats de travail... Voir Zoom sur la protection sociale des expatriés .

 

... et sur place

- L'UFE

Présente dans plus de 100 pays, l'Union des Français à l'Etranger (UFE) propose une myriade d'informations sur les démarches d'accès à l'emploi : la reconnaissance des diplômes, le droit du travail, la création d'entreprise... L'UFE met également à jour une liste de sites emploi spécialisés dans la mobilité internationale.

- L'OFII

Implantée au Canada, au Mali, au Sénégal, en Tunisie, en Roumanie, au Maroc, en Turquie et au Cameroun, l'Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII) a pour mission d'informer les immigrants français sur le marché de l'emploi, les permis de travail et les conditions d'embauche du pays. Il organise également des ateliers visant à préparer les futurs travailleurs à la rédaction d'un CV ou à l'entretien d'embauche. Dans certaines structures, l'Office assure même le placement en emploi des candidats expatriés au sein d'entreprises partenaires.

 

Les associations d'expatriés

Pour optimiser votre recherche d'emploi, vous pouvez contacter en amont de votre départ les associations locales d'expatriés français. Objectif Québec et L'Association des amis de la France en Irlande (AFI), par exemple, se sont données pour mission de faciliter l'insertion des immigrants francophones fraîchement arrivés. La première propose même à ses membres d'enrichir leur cercle professionnel en les mettant en contact avec des Québécois travaillant dans le même secteur d'activité.

 

Développer son réseau

Le réseau est toujours un excellent allié pour trouver un emploi, y compris à l'étranger. Pour vous aider dans cette démarche, vous pouvez vous appuyer sur les blogs et les forums d'expat'. Les sites Webexpat, Expatriés, Femmexpat ou encore ExpatriationZen regorgent de témoignages d'expatriés (ou d'ex-expatriés) que vous pouvez contacter pour faciliter votre recherche d'emploi. « Avant de partir, j'ai échangé sur des forums spécialisés mais aussi via Linkedin et Viadeo, avec des Français expatriés en Angola. Ils m'ont décrit le marché du travail et ses difficultés. Certains m'ont même donné des contacts d'entreprises auxquelles je pouvais envoyer mon CV », se souvient Anne Hibert, expatriée en Afrique en tant que chargée du développement commercial pour une PME spécialisée dans le transport.

 

Du côté des salons

De nombreux salons sur la mobilité internationale ou l'expatriation sont organisés régulièrement par les ambassades ou par des associations. Citons notamment Expat Expo, qui aura lieu les 4 et 5 février prochain au Parc floral de Paris. Seront notamment présents : des chambres de commerce, des coaches spécialisés dans l'emploi mais aussi des agences d'intérim et des cabinets de recrutement ayant un volet international tels qu'Adecco International, Robert Half, Michael Page ou LTD International.

 

Aurélie Tachot © Cadremploi.fr - Novembre 2010

 

 

 

Vos réactions, vos témoignages : jetravaillealetranger@cadremploi.fr